Slot gacor
Les soins de santé, un problème pour les personnes souffrant d’un handicap. - Association pulmonaire du Québec
Faire un don

15 janvier 2021

Les soins de santé, un problème pour les personnes souffrant d’un handicap.

On estime que plus d’un milliard de personnes vivent au quotidien avec un handicap. Cela représente environ 15 % de la population mondiale. Certains d’entres eux ayant des difficultés fonctionnelles plus importantes ont recours à des soins de santé plus spécifiques. En raison du vieillissement de la population et de l’augmentation des maladies chroniques, le nombre de personne ayant un handicap est en hausse.

Qu’une personne ait un handicap ou non, elle a besoin des mêmes soins de santé de base (par exemple : rendez-vous annuel avec le médecin, prise de sang, etc.) Par contre, on peut encore voir aujourd’hui dans certains pays une discrimination envers les personnes atteintes d’un handicap. Moins ou peu de services leur sont offerts. Ce problème s’est accentué durant la pandémie, causant ainsi 3 risques accrus pour ces personnes :

  • une augmentation du risque de contracter la COVID-19,
  • une augmentation du risque de développer des symptômes,
  • le risque d’être en moins bonne santé avant et après la pandémie.

Voici quelques problèmes que les gens atteints d’un handicap rencontrent lorsqu’ils recherchent des soins de santé :

Des coûts élevés

Dans certains pays où les soins de santé sont payants, les personnes ayant un handicap paieront plus qu’une personne sans handicap.

Une offre de service limitée

Tant au Canada qu’à d’autres endroits dans le monde, les services adaptés aux personnes ayant un handicap sont problématiques. De nombreuses études ont démontré que les besoins des personnes avec un handicap ne sont pas comblés ou sont complètement inexistants. 

Encore à plusieurs endroits, le handicap n’est pas considéré comme un problème de santé publique. Par conséquent, l’implication du handicap dans le secteur de la santé reste un gros problème dans plusieurs pays. C’est au ministère de la Santé de prendre des engagements pour améliorer l’accès à des services de santé efficaces, de protéger ces personnes lors de crises sanitaires ainsi que leur offrir des services adéquats selon les besoins.

Pour pouvoir améliorer l’accès aux services de santé des personnes handicapées, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) :

  • guide et accompagne les États Membres afin de mieux les sensibiliser aux problèmes du handicap et agit en faveur de l’inclusion du handicap en tant que composante des politiques et programmes nationaux de santé ;
  • facilite la collecte des données et la diffusion des données et informations liées au handicap ;
  • développe des outils normatifs, notamment des lignes directrices visant à renforcer les soins de santé ;
  • renforce les compétences des responsables de l’élaboration des politiques de santé et des prestataires de services ;
  • favorise l’extension de la réadaptation à base communautaire ;
  • encourage les stratégies visant à faire en sorte que les personnes handicapées connaissent bien leurs propres affections et à garantir que le personnel soignant soutienne et protège les droits et la dignité des personnes handicapées.

Source: